Sois qui tu veux être ou sois qui tu choisis d’être ?


Le dilemme est cornélien ? La différence est subtile ? Réelle ? Quelle est la différence entre ces deux phrases ?… Le leitmotif est le moteur de notre propre guérison. Que voulons-nous exactement ? Que cherchons nous à travers notre vie ? Sommes-nous à la hauteur de nos propres désirs ? Pourquoi oeuvrons-nous à essayer d’être quelqu’un que nous ne sommes pas ? Qu’est-ce qui nous pousse à faire cela ? Est-ce notre moi ? Ou est-ce quelque chose qui vient de l’extérieur de nous? ... Allons! Soyons bref et concis parce que c’est dans la simplicité que s’expriment les plus belles choses… Alors : Nous sommes ce que nous sommes et à cela rien est à ajouter. Rien est à chercher ni à comprendre. Accepter nous semble déjà très difficile alors que c’est la première des choses à faire : c’est s’accepter tels que nous sommes. Nous choisissons d’être ce que nous sommes. En conscience et avec le cœur. Alors dans ce cas, il vaut mieux choisir d’être, au lieu de choisir d’essayer d’être autre chose ou un autre quelqu’un, n’est-ce pas ? Méditez cela mes amis, méditez sur la simplicité, votre simplicité, et vous serez toujours à votre place. La place juste. Judith (Premiere phrase reçue en induction la nuit dernière et texte canalisé ce jour....) 


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout