GUÉRISON 1 - Canalisation du 27/1/21

Le travail de guérisseur est un travail qui n’est pas forcément aisé.

Il est très difficile de donner la guérison aux gens de quelque manière que ce soit.

Il est convenant d’avoir le discernement nécessaire pour parvenir à trouver les bons choix qui amèneront le patient à s’ouvrir à lui-même.

Nous en convenons et tu en conviens. Il est nécessaire d' amener les gens à non seulement être sur leur voie, être plus près d’eux-mêmes, mais aussi se sentir en totale confiance dans leur propre guérison. C’est-à-dire, il faut leur donner ou redonner le pouvoir d’auto guérison.

Si l’on engage un train sur les bons rails bien calibrés alors, non seulement ils ne dérailleront pas, mais ils iront à leur destination finale de la guérison : psychique, émotionnelle et mentale. Pourquoi leur redonner cette capacité ?

Parce qu’ils l’ont non seulement perdue de vue mais aussi parce qu’ils ne savent même plus que leur corps est un temple des merveilles. Et qu’est-ce que une merveille ? : C’est la perfection.

La perfection peut s’abîmer, mais si on apprend à se faire confiance, alors, elle peut se régénérer et guérir.

C’est tout l’art du thérapeute : savoir engager une guérison. Il faut l’art et la manière : engager le patient à la confiance absolue en lui et ses propres capacités, car c’est bien cela que l’humain a perdu dans sa grande majorité : savoir qu’il peut guérir car il est parfait à la base.

Sa perfection est connue, innée, et il suffit de puiser en lui pour la reconquérir.


Voici la clé pour retrouver sa perfection : s’illuminer dans son âme, son corps et son esprit. La lumière étant le vecteur de toute guérison.

La lumière est votre nourriture. Sachez vous baigner de lumière et l’intelligence émanant de cette lumière trouvera le chemin pour guérir vos humeurs, corps et esprit malade.


Y a-t-il un protocole ? Quelle est la façon de guérir ?


Le protocole est celui de celui qui cherche.

En cherchant la lumière, on cherche la cause de la maladie car c’est la lumière qui guidera les pas vers la compréhension du mal ou du dysfonctionnement. Ainsi, la lumière guide et soigne pour guérir. Elle est tout.


  • Vous devez impérativement croire en vous et en ce que vous faites pour atteindre votre but.

Vous devez :

  • Etre présent à vous, focalisé sur votre intention

  • Avoir une foi inébranlable en le Seigneur, (Dieu) la lumière vive qui guide vos choix.

  • Oter de votre esprit tout doute et toute fausseté, inexactitudes et toutes les peurs associées. Chacune des peurs que vous pouvez avoir entravera votre résolution du problème quel qu’ il soit.

  • Être entier–sans pensée délétère, réductrice, dans un état d’esprit clair et ouvert, dans une joie latente.(C’est un peu une attitude d’une personne qui est a la foi)

  • Croire en « l’impossible » - car l’impossible est impossible : il n’existe tout simplement pas!Il est des situations extraordinaires ou une chose apparaît comme impossible, car elle n’est tout simplement ni comprise ni admise. Là encore, c’est la foi qui vous guidera vers votre étoile, votre absolu, votre guérison quelle qu’ elle soit.

  • Vous aimer : c’est une condition sine qua non pour honorer votre existence tout simplement et honorer le créateur ou l’origine de toute chose. C’est le moins qu’un homme puisse faire en retour de son existence sacrée qu’il se doit d’honorer.

  • Écouter son âme qui n’est autre que l’expression du cœur. L’organe cœur est celui auquel vous devez prendre le plus grand soin car par lui, passera toute guérison.

  • Aimer votre prochain car c’est un juste retour des choses que d’aimer pour être aimé. C’est aussi et déjà une guérison.L’amour que l’on donne, que l’on reçoit et que l’on se donne est le ciment sur lequel la guérison bâtira son empire : celui de la foi qui garantit la paix et la santé.Soyez nobles dans votre quête et honnête et en toute humilité, alors, vous guérirez.


  • Les plaies du corps se soignent aussi par des onguents ou des concoctions naturelles : plantes, liquides, couleurs, sons, vibrations et électricité.

  • Les douleurs morales se soignent avec des mots choisis qui annihilent vos peines.

  • Les douleurs et maux chroniques nécessitent un peu plus de temps mais seront tout aussi guéris par votre persévérance et ténacité. Elles sont aussi une clé. Peu importe le temps, mais l’intensité est importante, dans le temps

Pour votre propre guérison, il est impératif d'arrêter de penser que c’est trop difficile car vous vous bloquez tout seuls. C’est vous qui décidez si vous guérissez ou non. C’est vous. Uniquement.

Alors allez-vous continuer à vous mettre des bâtons dans les roues ou allez-vous vous autoriser à passer outre vos propres peurs et doutes ?

Comprenez jusque dans votre cellule, que vous avez les pleins pouvoirs sur vous-même.




18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Contact 

72 avenue de Mougins

Domaine du Sinodon

06330 Roquefort les Pins

Cidex 34

07-77-73-72-47

judithtedesco06@gmail.com

© 2020 by Judith Tedesco