La guérison -3

Dernière mise à jour : 8 sept. 2021

Canalisé le 19 juillet 2021



Prenez une chandelle et posez- là sur la table devant vous.

Elle se consumera tant que vous ne soufflez pas sur sa mèche.

Ainsi, elle vous élèvera et vous procurera réconfort et chaleur, lumière et grâce.

Cette chandelle c’est vous.

Vous acquérez, au fur et à mesure de votre vie, des capacités qui vous permettent de grandir et d’évoluer selon votre schéma bien précis, que vous aurez choisi pendant votre incarnation ou un petit peu avant.

Ce schéma montre une évolution toujours relativement régulière vers votre expansion, au niveau de votre âme, en acquérant de nouveaux savoirs et des capacités à ressentir et reconnaître des sentiments par des émotions vécues. Ce travail d’une vie vous définit et correspond à ce que vous êtes réellement : un être en constante évolution.

Cette évolution tient à vous apprendre que rester dans l’inaction engendre la sclérose puis la mort. Et d’autre part, que les sentiments négatifs engendrent le ralentissement de cette évolution, qui, de prime abord, doit tendre inexorablement vers l’amour.

Ceci est la définition d’une vie vécue. Elle est, et vous correspond, car votre âme source est ainsi, elle évolue pour tendre vers la perfection– si tant est que l’homme puisse l’atteindre. Il peut l’approcher tout du moins essayer, mais c’est son âme qui la touche.

Enfin, une guérison est cette évolution majeure d’une âme vers cette perfection nommée lumière, qui constitue la base et le début de tout. L’Origine est en cette base, ce Tout vivant et inaliénable, insondable et parfait que nous appelons Dieu.

La guérison est donc un pas vers Dieu.

67 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout