LE ♡ OU LA RAISON ?


Être à l’écoute de soi est un exercice plutôt difficile car être à l’écoute de soi cela veut dire être à l’écoute des désirs de son cœur c’est à dire être à l’écoute de sa vérité profonde.

Or, dans la vie tumultueuse que l’humain vit ou parfois « survit », il est difficile et parfois extrêmement difficile de se mettre en harmonie vibratoire avec son soi profond.

Tout simplement car ce « SOI » est obstrué par un nombre de couches plus ou moins grand qu’il aura bien voulu entasser lors de ses difficultés à vivre en fonction de lui et non en fonction d’autrui.

Le mental lui sert de paramètres directeur et alors, il s’empêtre dans des actes qui le tirent vers le « faire », au lieu de le tirer vers « l’être ».

Le faire est digne en soi puisqu’il s’agit de ne pas s’engluer dans l’inertie, plus sécurisant psychiquement…

Mais est une manière d’exister EN FONCTION DE SOI ET NON D'AUTRUI

  • L'ÊTRE, c’est écouter sa parole intime pour lui donner toute la lumière qu’elle exige pour se réaliser pleinement.

  • L'ÊTRE, c’est se donner la chance de parcourir ses vrais désirs pour les réaliser et entrer dans son propre domaine de création qui permet à l’âme d’évoluer vers son propre chemin d’incarnation,

  • L'ÊTRE, c’est le commandement à soi-même pour exulter sa force vibratoire,

  • L'ÊTRE, c’est se regarder dans un miroir et sourire, c’est exister pleinement pour rayonner et jouir de sa propre existence,

  • L'ÊTRE, c’est payer son tribut à la vie et exister pleinement à travers elle pour donner de son essence rayonnante à l’univers en retour.

Pourquoi ?

Pour quelle raison se doit-on obéir à son cœur plutôt qu’à sa raison ?

Pour éradiquer tout le mal que la raison pragmatique, organisée et radicale, pourrait susciter et instiller dans l’être, en existant à travers une pensée négative.

Le mal prend racine dans une pensée négative qui annihile sa propre force ou la transforme en puissance destructrice.

Le mal est une pensée tronquée à laquelle on retire sa puissance créatrice divine, pour lui donner un pouvoir destructeur …

Et destructeur envers qui ? Envers quoi ?

Envers sa propre flamme originelle, celle qui vacille sous le poids des contraintes que l’on s’inflige pour que son ego soit contenté.

Pour éviter ces contraintes affligeantes, et lorsque l’on est en situation de doute,

il convient de se poser la question suivante :

AGISSONS NOUS SELON NOTRE CŒUR OU SELON NOTRE RAISON ?


43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout